Comment parler de sexe avec ses patients

Des « sex toys » aux sites de rencontres, les Français sont dans un processus de libération sexuelle. Les sollicitations éditoriales sont partout avec une totale absence de filtres.
Certaines enquêtes montrent que de nombreuses personnes doutent dans le domaine de la sexualité de ce qui est normal ou dangereux pour l’équilibre personnel ou celui du couple. Sans compter l’épineux dossier du harcèlement, qui devient un véritable problème à l’échelle de tout un pays, de tout un monde, devrait-on dire.
Au milieu de cette hyper information permanente, la voix du médecin peine à se faire entendre… Quand elle se manifeste, d’ailleurs, car ce n’est pas la règle dans les relations avec les patients.
Alors, quand, à quel âge et comment parler de sexualité à ses patients ?
La féminisation de la profession médicale va-t-elle changer la donne ? Où s’arrêtent les conseils et la prescription ?
On n’en parle jamais sur les bancs de la Faculté : on parle de regain d’énergie général, de sensation de rajeunir, de meilleure santé : le plaisir sexuel agirait comme un remède naturel et la libido prolongerait la vie : le sexe est-il bon pour la santé ?
Les questions sont nombreuses. Les JDF les poseront au médecin qui – de notre expérience – parle le mieux de sexologie : le Dr Sylvain Mimoun, qui est un spécialiste reconnu, auteur de nombreux ouvrages.
Aucune question ne sera taboue.


Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.