Est-ce vrai que les hommes n'écoutent qu'à moitié ?

Et si le manque d'attention des hommes avait une explication neurologique ?

  • Par Dr Claire Lewandowski
  • 19 Oct 2019
  • A A

    C'est bien connu, les hommes ne peuvent faire qu'une seule chose à la fois alors que les femmes sont plus facilement multitâches : ils n'écoutent qu'à moitié quand ils sont occupés à faire autre chose. Si ce cliché a la vie dure, c'est qu'il reflèterait une réalité neurologique.

    Une activité cérébrale différente chez les hommes

    Pour étudier l'attention dont les hommes sont capables, des chercheurs américains ont mis en évidence qu’une seule partie du cerveau est activée lors de l’écoute chez les hommes, contrairement aux femmes qui sont capables d’utiliser leurs deux hémisphères. 

    Ce sont 10 hommes et 10 femmes qui se sont prêtés à l’écoute d’un livre alors qu'ils étaient placés dans une IRM (Imagerie par résonance magnétique) qui lisait en temps réel leur activité cérébrale. La majorité des hommes n'utilisait que leur lobe temporal gauche, généralement associé aux fonctions d'écoute et au langage, alors que les femmes utilisaient plus facilement leurs lobes temporaux droit et gauche en même temps, suggérant ainsi une capacité d'écoute supérieure à celle des hommes.

    Une constatation qui pourrait faire évoluer la prise en charge médicale 

    Cette découverte permet de mettre en évidence des différences et des spécificités cérébrales à chaque sexe, interrogeant ainsi les médecins quant à l'interprétation des examens d'imagerie ou à la prise en charge des patients. Certaines études ayant déjà mis en évidence que les femmes se remettent plus facilement et rapidement d'une tumeur au cerveau ou d'un AVC.

    Les hommes ne feraient donc pas exprès d’écouter qu’à moitié ! Ils n’auraient simplement pas les mêmes capacités physiologiques d’écoute que les femmes et ne peuvent donc donner la priorité qu’à une seule tâche, à défaut de pouvoir utiliser simultanément d’autres parties de leur cerveau. 

     

    Source : Phillips MD et al. Temporal lobe activation demonstrates sex-based differences during passive listening. Radiology. 2001 Jul;220(1):202-7.

    Pour laisser un commentaire, Connectez-vous par ici.
    

    JDF