L’exercice physique vital mais mal prescrit

Vital parce que médicament universel gratuit, pratiquement sans effets secondaires, et stratégique, dans pratiquement toutes les pathologies…

Mal prescrit parce que – les chiffres sont têtus – la grande majorité des consultations se terminent sans l’évoquer ou alors au milieu des multiples mesures « hygiéno-diététiques » que le médecin évoque sans trop croire en l’efficacité de son message.

Pourtant, pratiquement toutes les pathologies traitées dans cette émission évoquent son efficacité... L’exercice physique, vous l’aurez compris, doit et va devenir un de nos enjeux de santé publique majeur.

Et si vous trouvez que nous en parlons souvent, c’est parce qu’il faut faire bouger les lignes.

Une fois prises, les bonnes habitudes ne sont plus une contrainte ; voire un plaisir retrouvé !

Notre invitée est une vraie « militante » de la cause : le Dr Valérie Fourneyron peut être présentée selon deux volets.

Le premier est politique : ancienne maire de Rouen et députée affiliée au groupe socialiste ; ministre des sports et de la jeunesse dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault…

Le second est médical, puisqu’ayant abandonné la politique en juin, elle est nommée, au mois d'octobre suivant, présidente de l’Agence Internationale de Contrôle Antidopage.

C’est un des crédos des JDF : l’exercice physique est LE médicament universel, gratuit et efficace, du XXIe siècle. Un médicament toutefois mal ou peu prescrit, ce qui peut sembler aberrant compte tenu de l’état de sédentarité de la plupart des habitants des pays industrialisés. Mais surtout parce qu’il est mal enseigné et mal codifié.

*Mentions_légales_Trimbow
*Mentions_légales_Champix
*Mentions légales Anoro


Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.