dans l’actu
médicale
>
>
Mort subite du nourrisson : déficience d'une neuroprotéine impliquée dans le sommeil
Péiatrie

Mort subite du nourrisson : déficience d'une neuroprotéine impliquée dans le sommeil

Les bébés victimes de la mort subite du nourrisson auraient une déficience d'une neuroprotéine, l'oréxine, impliquée dans le sommeil par rapport aux autres enfants. 
Mort subite du nourrisson : déficience d'une neuroprotéine impliquée dans le sommeil
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :