dans l’actu
médicale
>
>
Corticothérapie orale : le risque d'infection pulmonaire est très augmenté
Pneumologie

Corticothérapie orale : le risque d'infection pulmonaire est très augmenté

D’après une étude sur une base de données de médecine générale, la corticothérapie systémique multiplierait le risque infectieux de pneumopathie et de candidose oro-cutanée par un facteur 5 à 6.
Corticothérapie orale : le risque d'infection pulmonaire est très augmenté
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :