dans l’actu
médicale
>
>
Douleur chronique : la génétique et l’environnement sont co-responsables
Rhumatologie

Douleur chronique : la génétique et l’environnement sont co-responsables

Une analyse démontre le caractère familial de la douleur chronique. Celui-ci serait lié, tant à des anomalies sur plusieurs gènes, qu’à un environnement familial « toxique ».
Douleur chronique : la génétique et l’environnement sont co-responsables
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :