dans l’actu
médicale
>
>
Etudiants : le préservatif n'est pas automatique
Santé publique

Etudiants : le préservatif n'est pas automatique

Les jeunes Français négligent leur santé. Adeptes de l'auto-médication, 40 % des lycéens déclarent pourtant ne pas utiliser forcément un préservatif lors d’un rapport sexuel. Ce chiffre atteint même 57 % pour l'ensemble des étudiants.
Etudiants : le préservatif n'est pas automatique
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :