Migraine : le sous-diagnostic favoriserait la dépendance aux opioïdes

La migraine reste très largement sous diagnostiquée. Ceci restreint l'utilisation des antimigraineux et favorise la sur-consommation d'antalgiques clasiques. Par ailleurs, bien utilisés, les anti-migraineux spécifiques ne font pas courir de risques.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF