Cellules gliales de la peau : un nouvel organe sensible à la douleur

Un réseau de cellules gliales sous-cutanées d'un nouveau genre, capable de répondre à des stimuli douloureux de façon indépendante des neurone nocicepteurs, vient d'être découvert par des chercheurs suédois. Une piste potentielle pour mieux traiter les douleurs chroniques.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF