dans l’actu
médicale
>
>
Papillomavirus : réduction des lésions précancéreuses avec la vaccination
Oncologie

Papillomavirus : réduction des lésions précancéreuses avec la vaccination

Démonstration d’une réduction significative des infections à HPV, des diagnostics de condylome anogénitalaux et des lésions cervicales précancéreuses (CIN2+) 8 à 9 ans après la vaccination contre le HPV chez les jeunes femmes.
Papillomavirus : réduction des lésions précancéreuses avec la vaccination
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :