dans l’actu
médicale
>
>
Risque cardiovasculaire : on comprend mieux le sur-risque associé à un bas niveau d'étude
Cardiologie

Risque cardiovasculaire : on comprend mieux le sur-risque associé à un bas niveau d'étude

Un haut niveau d’éducation est traditionnellement protecteur contre les maladies cardiovasculaires : une partie importante du sur-risque observé chez ceux qui quittent l’école précocement serait lié à des facteurs de risque largement modifiables.
Risque cardiovasculaire : on comprend mieux le sur-risque associé à un bas niveau d'étude
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :