dans l’actu
médicale
>
>
Asthme léger : remise en cause des corticoïdes inhalés en traitement d’entretien
Pneumologie

Asthme léger : remise en cause des corticoïdes inhalés en traitement d’entretien

Dans l’asthme léger, 2 études présentées au congrès américain de pneumologie (ATS) montrent que le traitement d’entretien par des corticoïdes inhalés en continu ne serait indispensable que chez certains malades, par exemple ceux ayant une augmentation de l’éosinophilie dans les crachats.
Asthme léger : remise en cause des corticoïdes inhalés en traitement d’entretien
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :