dans l’actu
médicale
>
>
Mauvaise alimentation : plus meurtrière que l'HTA et le tabac
Santé publique

Mauvaise alimentation : plus meurtrière que l'HTA et le tabac

En 2017, 11 millions de décès, soit un décès sur cinq, étaient associés à une mauvaise alimentation. En cause : une consommation excessive de sel, d’aliments sucrés et transformés au détriment de céréales complètes et de fruits.
Mauvaise alimentation : plus meurtrière que l'HTA et le tabac
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :