dans l’actu
médicale
>
>
Hypertension intra-crânienne idiopathique : un excès d’hormones chez les femmes
Endocrinologie

Hypertension intra-crânienne idiopathique : un excès d’hormones chez les femmes

L’hypertension intra-crânienne idiopathique peut provoquer de très forts maux de tête et une dilatation des ventricules pouvant conduire jusqu'à jusqu’à la cécité. D’après une recherche récente, des taux élevés d’hormones (testostérone et dérivés) augmentent le risque de développer ce trouble chez les femmes.
Hypertension intra-crânienne idiopathique : un excès d’hormones chez les femmes
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :