dans l’actu
médicale
>
>
Fin de vie : mieux sensibiliser aux directives anticipées
Gériatrie

Fin de vie : mieux sensibiliser aux directives anticipées

Selon l'IGAS, la priorité consiste à mieux faire connaître auprès des patients le registre qui centralise toutes les directives anticipées. Les médecins traitants sont les mieux placés pour sensibiliser leurs patients.
 Fin de vie : mieux sensibiliser aux directives anticipées
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :