dans l’actu
médicale
>
>
Tabac : la fatigue réduit les chances de se sevrer
Addictologie

Tabac : la fatigue réduit les chances de se sevrer

Une fatigue importante a été associée à un plus grand risque de rechute et à une moindre probabilité d’arriver à ne pas fumer sept jours d’affilée deux mois après le début du sevrage.
Tabac : la fatigue réduit les chances de se sevrer
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :