dans l’actu
médicale
>
>
Dépakine : des malformations congénitales évitables selon l’Igas
Gynéco-obstétrique

Dépakine : des malformations congénitales évitables selon l’Igas

Le dernier rapport de l'IGAS pointe du doigt le manque de réactivité des autorités sanitaires qui ont mis trop de temps à avérer le risque tératogène du valproate de sodium. Près de 450 malformations congénitales auraient pu être évitées.  
Dépakine : des malformations congénitales évitables selon l’Igas
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :