dans l’actu
médicale
>
>
Méditation pleine conscience : des effets structurels sur le cerveau
Psychiatrie

Méditation pleine conscience : des effets structurels sur le cerveau

Les personnes pratiquant la méditation pleine conscience présentent plus de connectivité dans le cortex préfrontal dorso-latéral. Ce type de méditation réduit aussi l’interleukine-6.
Méditation pleine conscience : des effets structurels sur le cerveau
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :