dans l’actu
médicale
>
>
Traumatisme crânien : risque de suicide multiplié par 3
Neurologie

Traumatisme crânien : risque de suicide multiplié par 3

Après un traumatisme crânien, le risque de suicide est trois fois plus élevé qu’en population générale et persiste cinq ans après la disparition des symptômes de commotion cérébrale.
Traumatisme crânien : risque de suicide multiplié par 3
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :