dans l’actu
médicale
>
>
Alzheimer : la sieste excessive favorise son développement chez les plus de 70 ans
Neurologie

Alzheimer : la sieste excessive favorise son développement chez les plus de 70 ans

Chez les personnes âgées ne souffrant pas de démence, une somnolence diurne excessive serait associée à l'accumulation accrue d’une protéine cérébrale amyloïde, marqueur de la maladie d’Alzheimer. En traitant les personnes atteintes de somnolence diurne excessive, on pourrait prévenir le développement éventuel de la démence.
Alzheimer : la sieste excessive favorise son développement chez les plus de 70 ans
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :