dans l’actu
médicale
>
>
Asthme infantile : augmenter brièvement les corticoïdes inhalés n'empêche pas les exacerbations
Pneumologie

Asthme infantile : augmenter brièvement les corticoïdes inhalés n'empêche pas les exacerbations

Les résultats d’une étude indépendante, financée par l’institut américain de la santé, remettent en cause la pratique courante consistant à augmenter les doses de corticoïdes inhalés dès les premiers signes de poussée de la maladie.
Asthme infantile : augmenter brièvement les corticoïdes inhalés n'empêche pas les exacerbations
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :