dans l’actu
médicale
>
>
Hystérectomie : augmentation des maladies cardiovasculaires même si les ovaires sont préservés
Gynéco-obstétrique

Hystérectomie : augmentation des maladies cardiovasculaires même si les ovaires sont préservés

L’hystérectomie est associée à une augmentation du risque cardiovasculaire et ceci, même quand elle respecte les ovaires et leur fonction hormonale. Le risque est encore majoré si l’utérus est retiré avant 35 ans.
Hystérectomie : augmentation des maladies cardiovasculaires même si les ovaires sont préservés
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :