dans l’actu
médicale
>
>
Puberté tardive : une baisse du capital osseux et un risque de fractures
Rhumatologie

Puberté tardive : une baisse du capital osseux et un risque de fractures

Les enfants qui ont un retard de puberté ont un risque de complications osseuses pour le reste de leur vie. Un moindre capital osseux expose à un risque de fractures et d’ostéoporose.
Puberté tardive : une baisse du capital osseux et un risque de fractures
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :