Baisse des PM10 : 215 hospitalisations évitées, 31 millions d’euros économisés

Une étude suisse quantifie les bénéfices d’une baisse de la pollution aux PM10 et NO2 en termes sanitaires et financiers. Les chiffres sont étonnants.D'après un entretien avec le Dr Isabelle Rossi, Bâle.

 

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF