dans l’actu
médicale
>
>
AVC : il ne faut pas arrêter l’aspirine en prévention secondaire
Neurologie

AVC : il ne faut pas arrêter l’aspirine en prévention secondaire

L'aspirine doit être prise en continu afin de réduire le risque d'AVC ou d'infarctus. Si le traitement est interrompu, celui-ci est augmenté de 37 %.
AVC : il ne faut pas arrêter l’aspirine en prévention secondaire
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :