dans l’actu
médicale
>
>
Infections respiratoires : moins d'antibiotiques n’augmente pas décès et hospitalisations
Pneumologie

Infections respiratoires : moins d'antibiotiques n’augmente pas décès et hospitalisations

Différentes études avaient déjà montré que la diminution du nombre de prescriptions d’antibiotiques en cas de syndromes infectieux courants n’entraînait pas d’augmentation de mortalité ou d'hospitalisations. Une étude parue dans le BMJ le confirme et a le mérite de le faire pour la plus importante cause de prescriptions en ambulatoire, à savoir les infections respiratoires.
Infections respiratoires : moins d'antibiotiques n’augmente pas décès et hospitalisations
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :