dans l’actu
médicale
>
>
Risque cardiovasculaire : les morphologies gynoïdes sont protectrices
Cardiologie

Risque cardiovasculaire : les morphologies gynoïdes sont protectrices

Pour les personnes de poids normal, le risque d'accident cardiovasculaire est moindre lorsque la graisse est plutôt présente sur les hanches et les fesses.
Risque cardiovasculaire : les morphologies gynoïdes sont protectrices
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :