dans l’actu
médicale
>
>
Restriction de délivrance : une sanction pour trop d’arrêts maladie
Médecine générale

Restriction de délivrance : une sanction pour trop d’arrêts maladie

La caisse primaire de Dunkerque reproche à un généraliste d'avoir prescrit 4 200 journées d’arrêt maladie en 4 mois.
Restriction de délivrance : une sanction pour trop d’arrêts maladie
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :