Législatives : les médecins moins engagés dans la bataille

L’image du « médecin notable » s’est progressivement effacée, et au gré des années et des législatures le nombre de praticiens sur les bancs de l'Assemblée Nationale a reculé.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF