dans l’actu
médicale
>
>
Haute altitude : certaines personnes sont génétiquement adaptées
Médecine du sport

Haute altitude : certaines personnes sont génétiquement adaptées

Kilian Jornet a atteint le sommet de l'Everest en 26 heures. Un exploit qui n'est pas sans risque sans adaptation à l'hypoxie.
Haute altitude : certaines personnes sont génétiquement adaptées
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :