dans l’actu
médicale
>
>
Statines : pas d’intérêt en prévention primaire après 65 ans
Cardiologie

Statines : pas d’intérêt en prévention primaire après 65 ans

Chez des patients de plus de 65 ans avec hypercholestérolémie modérée, la pravastatine n’apporte pas de bénéfice en prévention primaire sur la mortalité toutes causes par comparaison à une prise en charge conventionnelle.
Statines : pas d’intérêt en prévention primaire après 65 ans
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :