Asthme allergique : la testostérone réduit les risques

Chez les hommes, la testostérone diminuerait le risque de développer un asthme allergique en inhibant la prolifération de certaines cellules immunitaires.

Pour pouvoir accéder à cette page, vous devez vous connecter.


JDF