dans l’actu
médicale
>
>
FIV : l'augmentation du nombre d'actes serait non justifiée
Gynécologie-obstétrique

FIV : l'augmentation du nombre d'actes serait non justifiée

Depuis la fin des années 90, plus de 1,4 million d'enfants sont nés en Europe grâce la FIV. Des experts dénoncent une forme d’abus.
FIV : l'augmentation du nombre d'actes serait non justifiée
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :