dans l’actu
médicale
>
>
Grossesse : les ISRS augmentent le risque d’autisme
Obstétrique

Grossesse : les ISRS augmentent le risque d’autisme

La prise d’ISRS, antidépresseur inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine, pendant les 2 et 3ème trimestres de la grossesse, augmenterait de 87 % le risque d’autisme chez l’enfant.
Grossesse : les ISRS augmentent le risque d’autisme
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :