dans l’actu
médicale
>
>
Grossesse : des alternatives à l’ibuprofène sont possibles
Gynéco-obstétrique

Grossesse : des alternatives à l’ibuprofène sont possibles

ENTRETIEN. Pour le Pr Bernard Hédon, gynécologue-obstétricien, la prise d’ibuprofène est à éviter tout au long de la grossesse. La kiné, l’aspirine ou les corticoïdes sont à privilégier.
Grossesse : des alternatives à l’ibuprofène sont possibles
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :