dans l’actu
médicale
>
>
IPP en prise prolongée : un sur-risque d’infections gastro-intestinales
Gastroentérologie

IPP en prise prolongée : un sur-risque d’infections gastro-intestinales

En réduisant la sécrétion gastrique d’acide, la prise prolongée d’inhibiteurs de la pompe à proton diminue les défenses contre les bactéries alimentaires et expose à un sur-risque d’infections gastro-intestinales.
IPP en prise prolongée : un sur-risque d’infections gastro-intestinales
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :