dans l’actu
médicale
>
>
Stent actif : le risque de la chirurgie non-cardiaque limité au premier mois
Cardiologie

Stent actif : le risque de la chirurgie non-cardiaque limité au premier mois

Après mise en place d’un stent, les recommandations européennes et américaines recommandent de retarder les interventions chirurgicales non-cardiaques de 6 à 12 mois. Une étude suggère que la chirurgie pourrait être réalisée plus tôt après angioplastie et mise en place d’un stent actif.
Stent actif : le risque de la chirurgie non-cardiaque limité au premier mois
Pour pouvoir accéder à cette page , vous devez vous connecter :